[DOSSIER] THE GREEN HORNET

Test rédigé par Maître Robin

Réalisé par Michel GONDRY

NOTE : 15/20 

LE RESUME

Suite au décès de son père, directeur du journal  le «  Daily Sentinel », le très égocentrique Brit Reid se retrouve à la tête d’un véritable empire médiatique et financier.

Il décide alors, aidé de son comparse Kato, de se transformer en justicier, et de lutter contre la criminalité ambiante.

UN PEU D’HISTOIRE…..

Adapté de la série éponyme diffusée en France au milieu des années 80, le frelon vert ne connut pas vraiment la gloire. Seule 1 saison de 26 épisodes vue le jour…

La série doit néanmoins  sa notoriété « old school », à la présence du très charismatique et regretté Bruce LEE, « Le créateur et maître du Jeet Kune Do ».

Celui-ci interprétait le rôle de Kato, le bras droit armé du frelon vert, ce fut son 1er rôle aux States !

MICHEL GONDRY, THE FRENCH FLAIR ?

Pour ce film américain c’est le frenchy Michel Gondry  qui fut choisi à la réalisation, par les « grands » pontes hollywoodien.

C’est que le lascar est plutôt doué pour donner à ses films un second degré et un décalage certain, qui dénote avec la production habituelle d’adaptation dc comics et de la marvel !

Un bon point donc en ce qui concerne l’originalité !

Notons quand même, que la filmo de Michel Gondry contient pas mal de films atypique et plutôt loufoque tels que HUMAN NATURE, ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND, LA SCIENCE DES REVES ou bien encore SOYEZ SYMPAS, REMBOBINEZ…

THE GREEN HORNET  BIEN OU PAS BIEN ALORS ?

Franchement j’ai pris beaucoup de plaisir à voir ce film de super héros atypique,

Le frelon vert s’en tire très bien, tout d’abord l’atmosphère du film, fidèle à la couleur de prédilection de son héros, nous baigne dans un climax ouaté des plus verdâtres. Parallèle amusant dans un prochain film, fruit d’une adaptation DC comics, un personnage, the green lantern, se nourrit  également de cette ambiance verte très marquée !

Cette couleur assez inhabituelle au cinéma, donne au film un certain cachet, des plus réussi.

Le casting est composé en premier lieu du duo Seth Rogen, le frelon vert/Brit Reid, et de Jay Chou, dans le rôle de Kato. Cette alliance de circonstance est gagnante/gagnante. Les deux compères nous font souvent marrer, car dans ce film l’humour est présent plus d’une fois. Le tandem met également les pieds dans le plat en ce qui concerne l’homosexualité sous jacente dans ce genre de film (Batman & Robin).Si bien que l’on se perd un peu des fois pour savoir si l’un des deux est homo ou pas, font ils du second degré ou pas ? Plutôt réussi comme situation !

De plus, détail amusant, ici on est très loin de ses supers héros sûr d’eux et infaillibles comme on a l’habitude de le voir dans les autres franchises, même si Watchmen creusait déjà bien le sillon, dans l’assimilation de n’être qu’un simple être humain avec ses travers à assumer…..

Le casting du film se complète par la très sexy Cameron Diaz (Night and Day), Edward James Olmos (Galactica), et dans le rôle du méchant le génial Christoph Waltz, le colonel Hans Landa dans l’Inglourious Basterds de Tarantino .Bon ici il est clairement moins bon, mais c’est quelque part logique tant il était Exceptionnel dans le rôle de l’officier SS.

Si vous aimez les belles voitures, the green hornet va vous ravir, la Black Beauty, voiture des 2 héros est tout simplement magnifique ! Comme on dit : elle a de la gueule ! Equipée de missiles, et de mitrailleuses, cette voiture high-tech rendrait vert de jalousie un dénommé James Bond….

Enfin comme dans tout film de super héros, les scènes de baston sont légions. Celles-ci sont vraiment bien foutues, avec un effet bullet time, comme dans Matrix, des plus réussis.

Pour résumer THE GREEN HORNET est un film que je conseille. Au rendez-vous, un tandem ultra complémentaire, une ambiance verte sympathique, un second degré assumé, de nombreuses scènes marrantes et de l’action bien filmée.

TECHNIQUE & BONUS

Au niveau du son et de l’image, the green Hornet fait plutôt honneur au support !

Le rayon bonus est composé d’un BETISIER, d’un module sur la voiture, un commentaire audio et d’un sujet sur l’ecriture du film.

Par rapport à l’édition DVD, l’édition blu ray se démarque en proposant des bonus en supplément parmis lesquels on retrouve :

Des SCENES SUPPLEMENTAIRES.

UN PORTRAIT DU REALISATEUR.

LE CASTING DE KATO.

LES CASCADES DU FILM.

LA VISITE DES LIEUX DU TOURNAGE et UN sujet sur la salle de montage du film.

Publicités
Cet article a été publié dans DOSSIERS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour [DOSSIER] THE GREEN HORNET

  1. gallou1 dit :

    Il me tarde de le découvrir 🙂

  2. maximus0223 dit :

    une p’tite bombe!!

  3. Chouchi27 dit :

    Je l’ai vu au ciné et le film est vraiment plaisant à regarder

  4. speedeo dit :

    oui moi aussi du coup il va falloir que je le prenne ^^

  5. Burtoniac dit :

    Vu ce week end et je rejoins ton avis. Un bon divertissement au dessus de la moyenne ^_^

  6. gallou1 dit :

    Vu également ce week-end et vraiment le spectacle est au rendez-vous !!! une belle surprise 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s