[DOSSIER] BARAKA

Réalisé par  Ron FRICKE

Test rédigé par Maître Robin

Note : 11/20

RESUME

Une ballade à travers le monde, à la découverte de la nature, des peuples et des civilisations.

Baraka désigne le mot « souffle de vie » dans plusieurs langages.

BARAKA CONCEPT

Baraka est ce que j’appelle un film écolo.

Sortie bien avant HOME de Yann  Arthus Bertrand et LE SYNDROME DU TITANIC de Nicolas Hulot qui empruntent largement  le concept, Baraka nous propose une succession d’images et de scénettes en HD, sur tout ce qui peut composer la bio diversité sur notre planète Terre.

Mais à contrario de ses 2 successeurs, il n’est point question ici, de moraliser le public ou de taper sur les doigts des méchants pollueurs ou destructeurs de notre Monde !

Les 1 h 36 de spectacle sont ainsi diffusé sans parole, mais simplement accompagné d’un fond sonore (musique de temple, percussion…).

Il est donc demandé au spectateur de se faire sa propre opinion sur les images qui s’offrent à nous.

Ce qui n’est pas plus mal en somme, car la Démagogie a ses Limites….

Quelques grammes de finesse dans un Monde de Brutes….

Le réalisateur Ron FRICKE nous convie à un étonnant Tour du Monde en 24 destinations. Parmi les Pays visités on retrouve entre autre la Chine,  la Pologne, le Brésil, l’Iran, le Népal, le Cambodge, l’Egypte, le Koweït, l’Inde, la Tanzanie….

Des lieux inconnus, souvent dignes de figurer sur une carte postale côtoient des sites chargés d’histoires comme Le temple d’Angkor, le mur des lamentations, la Mecque, les pyramides ou bien encore le long du Gange. Baraka nous abreuve vraiment de magnifiques images tournées en 70 mm.

A travers ce véritable kaléidoscope humain, nous pouvons découvrir plusieurs thèmes fondateurs maintes fois repris depuis : La misère, la prostitution, la guerre, le gaspillage, les religions, les différences entre les peuples ainsi que les nombreuses inepties inhérentes à notre société de consommation…..

Malheureusement cet effet de style semble vain et poussif par moment, et ce malgré la beauté ambiante. L’effet de déjà vu est flagrant et le manque d’à propos ou de texte dicté peut créer un sentiment de détachement à l’ensemble. C’est tout du moins le sentiment général que j’ai observé !  Ce qui provoqua un manque d’entrain de ma part à la vision de cet OVNI cinématographique !

Néanmoins ce long patchwork de civilisations apporte son long de dépaysement et nous invite à la contemplation, voire à la béatitude, comme cette scène d’une rare beauté ou des nuages surfent sur les cimes des montagnes.

L’on se dit vraiment alors que les rêves peuvent devenir réalité….

TECHNIQUE ET BONUS

Des images fantastiques, et en guise de bonus un documentaire sur la  restauration du film ainsi qu’un long making of de 75 minutes.

Publicités
Cet article a été publié dans DOSSIERS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour [DOSSIER] BARAKA

  1. sundvold dit :

    Tout simplement magnifique, je me suis jeter dessus dés sa sortie en version anglaise(puisqu’il n’y a pas de parole)

  2. klsh21 dit :

    11 sur 20 pour se chef d’oeuvre … Pendant que d’autre merde se prenne un 12 sur 20 … Super …

    • gallou1 dit :

      Pour les notes, celles-ci ne sont que subjectives et d’ailleurs s’il est question du test de Tron Legacy pour le 12/20 (ce que je pense) ce dernier à été testé par moi et non pas Baraka testé par Robin et que personnellement je n’ai pas encore eu la chance de visionner…

  3. Burtoniac dit :

    Chef d’œuvre ! Ce n’est pas juste une succession de beaux paysages mais vraiment un tour du monde de la civilisation, de ces travers, mais avant tout une leçon sur notre responsabilité sur Terre. C’est dix fois plus intelligent que les trucs écolos que tu cites car nous sommes ici libre dans notre jugement. J’aurai mis 21/20 car aucun film ne l’égale.

  4. speedeo dit :

    je pense sincerement que c’est un chef d’oeuvre egalement , baraka ne se regarde pas , il se comtemple ….., des images 8K , une bande son hd qui est une reference , de plus c’est une excellent demo blu ray

  5. OoO dit :

    En dehors du transfert exceptionnel proposé sur ce blu ray Baraka est une œuvre qui m’a profondément marquée. Ce voyage initiatique montrant largement la splendeur et la décadence de l’humanité n’a, me semble-t-il, aucun rapport avec les réalisations de Hulot et d’Arthus-Bertrand. Il faudrait plus se tourner vers la trilogie des Qatsi (les deux premiers surtout) pour pouvoir avoir des éléments de comparaison.
    Dans ces œuvres, l’absence de commentaires n’a pour effet que d’aiguiser davantage le regard et la réflexion portés sur les images, la musique (Dead can dance & Lisa Gerrard notamment) venant parachever l’effet hypnotique de celles-ci.
    Il est vrai que Baraka fait tellement appel à ton propre ressenti face à ce qu’il montre que c’est une expérience avant tout personnelle. Peut-être y as-tu été moins sensible que moi.
    Je te conseille donc Koyaanisqatsi et Powaqqatsi si tu veux perséverer dans le même genre, avant de voir la suite de Baraka prévue pour bientôt.

  6. maître robin dit :

    klsh21 : Heureusement que je n’ai mis que 12/20, et pas 18/20, à des films que tu qualifies de merde ! D’ailleurs à ce propos, de quel(s) film(s) parles tu et pourquoi sont ils des merdes ?

    Maintenant j’assume pleinement le fait d’être l’une des rares personnes à ne pas avoir été vraiment emballé par ce film contemplatif ! Je regarde souvent des émissions du style « les nouveaux explorateurs » et des beaux décors en HD j’en ai vu à la pelle…
    Si j’avais vu Baraka en 1992, date de sa sortie, j’aurais été sûrement plus émerveillé, mais avec le temps, la concurence des documentaires à offert également son lot de magnifiques images….
    oOo : Peut être que je verrais un jour Qatsi, en tout cas merci de m’avoir fait partager la découverte de cette trilogie dont je ne connaissais point l’existence !

  7. Bluray-collec dit :

    Pareil, je suis étonné que dans le test il n’y a aucune mention sur le niveau technique du film, l’image de dingue, un des plus beau blu-ray à ce jour !

    • speedeo dit :

      il est vrai que l’on n’aime ou pas , ca reste personnel mais la qualité technique (image et son ) est encore au zenith a l’heure actuelle , c’est plutot une note artistique non? parce qu’une note technique de 11 me surprendrait ^^ , baraka reste a l’heure actuelle une des meilleures images blu ray (master 8K) et le son n’a rien a lui envier (DTS-HD Master Audio 5.1 en 24 bits/96 kHz) , assez rare pour le noter non?? ^^

      • gallou1 dit :

        En effet Speedeo, je ne pense pas que Robin ai noté le côté technique qui d’après les échos est exceptionnel, sa note concerne uniquement le plan artistique mais c’est vrai qu’il ne le précise pas (je vais devoir lui remonter les bretelles 😆 ) et moi, il va falloir que je me décide enfin à visionner cette oeuvre 😉 !

      • Mr_Mechant dit :

        Le master 8k n’a rien à voir dans l’histoire, puisqu’il est downscalé ensuite en 1080p. La téléciné aurait été faite en 4k ou même en 2k le résultat aurait été le même. Qui plus est il est affirmé partout que le film a été tourné en 65mm, or la Kodak 5248 est du 35mm (4k), mais le film a effectivement eu le droit au Todd-AO pour ses copies (un concurrent de l’IMAX 70mm).
        Et puis au final il ne faut pas oublier que Baraka date de 92, donc master visuels et sonores de qualité ne veulent finalement pas dire grand chose, tout dépend du matériel utilisé à l’époque.
        D’ailleurs, pour enfoncer le clou, sa suite, Samsara, prévue pour cette année, utilisera de la pellicule 65mm (référence inconnue — peut-être de la Kodak 5213 ?) et se « contentera » d’un master DI 4k et d’une source S70.

      • speedeo dit :

        evidemment que le master d’origine a de l’importance , une image sd uspcalé en 1080p ,’n’ aura pas la meme image qu’un blu ray ou un master 4kou 8k redescendu en 1080p , et tu dis « Et puis au final il ne faut pas oublier que Baraka date de 92, donc master visuels et sonores de qualité ne veulent finalement pas dire grand chose, tout dépend du matériel utilisé à l’époque. » , tu n’as pas l’impression d’une legere contradiction?? tu ne pas dire que le materiel utilisé a de l’importance et plus haut dans ta premiere phrase dire que de toute facon 4K ou 8K , pas d’importance puique redescendu en 1080p , hummmm tu te relis??

      • Mr_Mechant dit :

        Ai-je parlé de SD ? Non. Ai-je parlé d’upscaling ? Non. J’ai parlé de downscaling, et que le master n’avait pas d’importance dans ce cas de figure. 4K ou 8K ne changeront rien puisqu’au final il sera en 1K sur brd. Et il n’y a pas de contradiction, j’ai dis que la téléciné n’était utile que si la source était de qualité. On peut faire un master 8K avec des films de vacances en Super8, et pour autant ça ne les rendra pas meilleurs. Pareil pour l’audio, les micros ayant gagné en sensibilité tout comme l’optique des caméras (ainsi que les machines à téléciné évidemment).
        La qualité 35mm actuelle est d’ailleurs tellement bonne qu’elle surpasse le 65mm des années 70 et qu’hormis certains plans pour les compositings (The Dark Knight par exemple), plus personne ne s’en sert pour un long-métrage entier, ça coûte trop cher et c’est trop inutile.

        En parlant de se relire, tu devrais t’appliquer tes propres conseils, car ton post est globalement incompréhensible, avec des fautes, et il manque des mots –> « tu ne pas dire que le materiel utilisé » — Pour info une phrase normale se compose de SUJET/VERBE/COMPLÉMENT.

      • speedeo dit :

        mr mechant , comme beaucoup d’autres personnes sur bien des sites que tu frequentes ou que tu frequentais , je ne te repondrais plus (quoi repondre a un mec qui fera du 8K a partir d’un film super8) , mon temps est precieux , et j’en ai marre de te voir radoter et raconter n’importe quoi , uniquement par esprit de contradiction , donc continue si ca te chante mais ca sera sans moi .et change de pseudo , mr grosgland conviendrait tres bien ^^.

      • Mr_Mechant dit :

        Ton temps est précieux, mais pas quand il s’agit d’insulter les gens. Encore un de tes traits qui te caractérisent si bien…

  8. speedeo dit :

    oui gallou, visionne le!! d’apres certains sur baraka on regarde pas un film , on vit une experience et moi c’est clairement ce que j’ai ressenti…^^ , mais c’est subjectif ca reste une histoire de gout mais quel qualite !! , je viens de recevoir mon onkyo 609 et ce soir avec mon pote on installe les enceintes (jamo s606 hc3) et le premier truc que je vais faire tourner c’est baraka ^^

    • gallou1 dit :

      Vu ton enthousiasme je ne peux plus faire l’impasse sur cette expérience comme tu l’a qualifie…
      Trop bien alors !!! Toute ta config va enfin être opérationnelle !!! C’est quand que tu m’invites ? 😆

  9. speedeo dit :

    quand tu veux 🙂 , j’ai pas encore fait la calibration des enceintes , je vais faire ca aujourd’hui 🙂

  10. maitre robin dit :

    bluray-collec : En ce qui concerne le niveau technique de l’oeuvre, nous avons tous lu quelque part que BARAKA bénéficiait d’un transfert exceptionnel ! Je me suis donc « contenté » de dire que le métrage de ron Fricke nous abrevait « de magnifiques images tourné en 70 mm » et dans la rubrique TECHNIQUE qu’il possedait des images « simplement  » Fantastique…..

  11. maitre robin dit :

    Speedeo : Concernant l’attribution de mes notes sur 20, elle est essentiellement Artistique.Le côté technique d’un film ne rentre donc aucunement dans la note, sinon comme tu le dis si bien le film mériterait un 20/20………..en technique !
    N’ayant pas du matos « dernier cri » je ne puis décement donner une note Objective sur le côté Technique de la chose, car comme tu le sais si bien avoir un excellent Ampli et un excellent support de visionnage change littéralement la Donne !

  12. speedeo dit :

    oui tu as raison , apresles gouts et les couleurs !! l’avis sur un film reste subjectif et il est vrai que pour profiter de la HD , evidemment le matos reste important , je viens de m’en rendre encore compte avec mon changement de home cinema , ca n’a rien a voir avec l’ancien ^^, de meme j’avais changer mon lcd sony hd ready 82 cm , pour un panasonic plasma 127 cm (50vt20) le jour et la nuit!!! , je concois que artistiquement ‘baraka » ca plait ou pas , j’ai rarement vu des critiques mitiges a son sujet , merci pour ton test en tout cas ;)!!!

  13. Mr_Mechant dit :

    Si les films de Tarsem Singh pouvaient bénéficier du même traitement ça serait pas mal…

  14. Dom dit :

    Je te trouve cruel avec ce film : c’est justement son absence de mot, de parole qui crée un pont émotionnel permanent entre l’image, le son, et le spectateur. Rares sont les expériences cinématographiques aussi envoûtantes.
    Il faut que je me plonge dans les autres films réalisés grâce à Ron Flicke…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s